chargement en cours...
fermer la carte [x]

Irkutsk, hier et aujourd´hui

Historique :

C´est en 1660 qu´un cosaque du nom de Yakov Pokhabov venu de la partie occidentale de la Russie implanta un fortin sur les rives de la rivière Irkut, un des affluents de l´Angara. Avide de conquêtes les Russes tentaient d´étendre leur pouvoir vers l´Est, c´était la conquête de la Sibérie. Des troupes de cosaques avançant vers l´Est prélevaient un impôt le yasak qui correspondait à des fourrures taxées aux indigènes locaux en fonction de leurs territoires et de leur nombre. Souvent les Russes durent combattre pour appliquer cet impôt au nom du tsar tout puissant.

A la fin du 17e siècle Irkoutsk comptait plus de 1000 habitants, 409 cosaques, 300 artisans et 291 autres parmi lesquels des paysans et des gens d´armes déportés à vie pour faute de service.

Très vite les richesses en fourrures, les sous-sols, les terres très fertiles furent mises à profit et attirèrent de nombreux habitants, la Sibérie et la région d´Irkoutsk devenait un Eldorado. La construction de la route Moscou Irkoutsk vers 1760 ouvrit encore davantage les marchés, commme ceux de la route de la soie, le commerce du thé et des fourrures ainsi que du mica. Les historiens de l´époque appelaient Irkoutsk "l´entrepôt de l´Est de la Russie"

Très vite Irkoutsk devint la capitale de la Sibérie Orientale et c´est de là que partaient les grandes expéditions pour l´exploration du "far Est" Sibérien. C´est à Irkoutsk que Alexeï Tchirikov reçoit des fonds et trouve des ouvriers pour mettre en route la première expédition de Vitus Béring vers le Kamchatka.

A la fin du 18è siècle cette région de Sibérie était aussi connue non seulement pour le dynamisme de son commerce, ses fourrures, sa culture mais aussi pour être devenue un lieu de bagne et d´exil pour l´élite de la nation Russe. Sur les rives de l´Ilim fut exilé le premier révolutionnaire Russe Alexandre Radichtchev (1749-1802).

Un des plus grands tournants de l´histoire de la Ville d´Irkoutsk fut lié à l´exil d´une certaine élite Russe, ils furent appelés les Décembristes. En décembre 1825 des révolutionnaires Russes issus de la noblesse se rebellèrent contre l´autorité du tsar et le servage. Certains furent pendus et 121 autres furent déportés dans les bagnes de la région d´Irkoutsk. Courageusement certaines de leurs épouses les suivirent et s´établirent dans les villages avoisinant Irkoutsk.

A la fin de leur exil certaines familles étaient autorisées à s´établir à Irkoutsk. Il va sans dire que leurs cultures et leur rayonnement influençèrent beaucoup la vie de cette région Sibérienne éloignée de la grande capitale de l´Ouest. On parle même d´un élan démocratique et de l´influence bénéfique de ces personnages sur la vie sociale de cette région. En 1856 les Décembristes furent amnistiés et participèrent encore plus activement au développement de la vie sociale de la ville.

Le 22 juin 1879 fut un jour noir pour la ville d´Irkoutsk, un incendie en ravagea une grande partie, Irkoutsk perdit de nombreuses bibliothèques, archives, quartiers historiques et monuments. Un long apport culturel s´envola ainsi dans les flammes.(presque toute la ville était construite en bois).

La fin du 19e siècle vit l´arrivée à Irkoutsk du transsibérien, voie ferrée longue de plusieurs milliers de kilomètres qui allait véritablement désenclaver cette région et accélérer encore son évolution industrielle. Pour la petite histoire avant que ne fut construite une voie ferrée autour du Baïkal, le transibérien traversait le lac en chargeant ses wagons sur de grands bateaux qui étaient ensuite déposés sur la rive opposée du lac. "pendant la guerre russo-japonaise, des morceaux de voie ferrées avaient été posées sur la glace pour le transport de plus de 2340 wagons et 65 locomotives en partance vers le front" (Laurent Touchart , le Baîkal) cet exploit restera à jamais dans l´histoire de la région d´Irkoutsk. Puis vint la grande Révolution Russe. A cause de son éloignement et de la présence de contres révolutionnaires, ce n´est que le 25 janvier 1920 que le pouvoir Soviétique fut implanté dans cette région. L´armée rouge n´entra dans Irkoutsk que le 7 mars 1920.

De 39 à nos jours :

La guerre de 39-45 vit s´implanter en Sibérie de nombreuses usines qui servaient à fournir le front de l´Est. La guerre mit un frein à la conquête des richesses de la région d´Irkoutsk mais lui donna aussi une future ossature industrielle. Après guerre fut construit un important barrage sur l´Angara qui amena beaucoup d´électricité et permit ainsi la construction d´usine d´aluminium, grande consommatrice d´énergie. Puis ce fut au tour de la ville de Bratsk de se doter d´un des plus grands barrages hydroélectriques du monde.

L´industrialisation moderne de l´Oblatz d´Irkoutsk était lancée avec l´ouverture d´usines de pointe dans le domaine de l´aviation, de la cellulose et de la chimie. On est loin du fortin des cosaques sur les rives de la rivière Irkout, Irkoutsk est maintenant une ville de 650 000 habitants; c´est une ville où il fait bon vivre, la proximité du Baïkal devrait lui permettre un essor touristique important. Cet essor devra être maîtrisé pour ne pas souiller cette merveille de la nature. Les Russes devront savoir préserver l´environnement de cette nouvelle poule aux oeufs d´or.

La ville d´Irkoutsk de nos jours :

La question que j´entends souvent en Europe est "mais comment est-ce bien possible de vivre à Irkoutsk". Je croirai entendre certain Américain parler de la France il y a encore peu "mais ont-ils partout l´électricité ?Alors voilà quelques éléments de réponses !

Aujourd´hui la ville d´Irkoutsk reste un des grands centres de la Sibérie, elle est désenclavée par un aéroport qui la relie au monde entier et son activité industrielle et commerciale se développent depuis l´ouverture des marchés vers l´occident et versl´Asie.

De grandes cités dortoirs ont été construites aux abords de la ville, celles ci ne sont pas toujours très gaies mais le centre ville, les quais de l´Angara, les nombreuses maisons en bois font d´Irkoutsk une des villes Sibériennes la plus agréable à vivre. On y trouve de nombreuses facultés et écoles dans tous les domaines, la présence d´un attaché culturel Français permanent assure le bon développement des relations avec la France et la promotion de l´enseignement de la langue Française enseignée dans une université fort dynamique.

Il est agréable de se promener dans les grandes artères commerçantes du centre ville où l´on trouve absolument de tout comme en occident, les magasins et marchés ont beaucoup évolué en bien depuis une dizaine d´années. Irkoutsk malgré une idée répandue en Europe n´est pas le tiers monde, on y mène une vie normale.

On commence à voir à Irkoutsk quelques touristes étrangers attirés par les merveilles du Lac Baïkal, le taux de remplissage des grands hôtels est autour de 60% et si les Russes continuent de faire progresser services et prestations à des prix raisonnables, les touristes répondront "présents" à l´appel Sibérien.Le tourisme étant, cela est sûr, un point très important du développement de cette région pour l´avenir.

La vie culturelle à Irkoutsk est toujours vivante, y sont organisés de nombreux concerts et expositions. Pourtant si loin de Moscou, Irkoutsk reste une ville active dans tous les domaines comme elle a toujours su le faire depuis son origine. Les Sibériens sont des pionniers, ils semblent le rester même dans un contexte politique et économique qui n´est pas toujours facile. Irkoutsk est et restera pour encore longtemps comme le disent les Sibériens "un petit Paris de l´Est".

Cliquez sur les vignettes pour les visionner en grande taille :






Eglise du sauveurVue généraleLe villageMusée près de l´Angara




Couvent de l´Ascension Arc de triomphe Le rocher des mouettesPont sur la rivière Angara




Quai de la rivière AngaraLa nouvelle CathédraleHospice des enfants trouvés La gare

Recherche sur le site: old version

baikal-lake.org

Quoi de nouveau?

28-11-2013

Nous avons déménagé. Enfin c´est terminé!

Bonjour mes chers amis,

Il est possible que pendant les mois d´octobre et de novembre, vous avez eu quelques problèmes d´accés à mon site. C´était à cause du déménagement sur un autre serveur. En Russie, on dit: "un déménagement est égal à deux incendies"... Maintenant, les travaux sont terminés, mais si vous trouvez quelques choses qui ne marchent pas, n´hésitez pas à me mettre en courant via la page de Contacts. Je vous remercie d´avance pour votre aide et des conseils comment améliorer le site.

28-11-2013

La mise à jour des programmes de voyages .

Lors du déménagement sur un autre serveur, j´ai eu quelques problèmes techniques. Maintenant, vous pouvez retrouver les programmes mis à jour du voyage chez les eleveurs de rennes de Yakoutie et de la randonnée à ski chez les Evenks du nord de Baikal.

24-12-2012

Bonne Année 2013!

Mes chers amis-voyageurs,
Faute de temps, je ne vous donne pas souvent de mes nouvelles. Cependant, vous pouvez les toujours trouver sur ma page Facebook. Mais, malgré mon emploi de temps chargé, je m´efforce toujours de vous souhaiter un Joyeux Noël et une Bonne Année. Et aujourd´hui, je vous envoie mes salutations sibériennes les plus chaleureuses!


23-12-2012

Merci GNGL!


Comme un vieil ami et partenaire de longue durée, j´ai été présenté dans le dernier bulletin du Grand Nord Grand Large. Je vous invite tous à lire et à choisir son voyage de rêve. Newsletter de GNGL.